Choisir son assurance automobile

assurance autoLe transport est un des principaux postes de dépenses des français. Renégocier son assurance auto régulièrement permet de faire jouer la concurrence et de bénéficier d’offres promotionnelles.

 

 

Les garanties de l’assurance auto

On retrouve en général chez les assureurs, trois grandes formules:

L’assurance au tiers: Légalement elle ne couvre que les dommages matériels et corporels causés à autrui. Bien souvent, les assureurs y ajoutent un package de garanties de base:

  • défense pénale – protection juridique: Prise en charge de la défense de vos intérêts en cas de poursuites judiciaires.
  • assistance 24/24: Prise en charge de votre dépannage au-delà de 50 Km de votre domicile.
  • garantie personnelle du conducteur: Prise en charge de frais médicaux, perte de salaires et préjudice subi aux proches en cas d’atteinte permanente à l’Intégrité Physique ou Psychique (AIPP) constatée par un médecin expert strictement supérieure à 10%.

 

L’assurance intermédiaire est parfois déclinée elle-même en plusieurs formules selon les garanties que vous souhaitez. Elle peut comprendre:

  • la couverture du véhicule pour tempêtes et événements climatiques.
  • la couverture du véhicule pour catastrophes naturelles (l’état de catastrophe naturelle est fixé par arrêté ministériel)
  • la couverture du véhicule suite à un attentat.
  • la couverture du véhicule pour catastrophe technologique (l’état de catastrophe technologique est fixé par arrêté ministériel)
  • la couverture du véhicule pour incendie.
  • la couverture du véhicule en cas de vol.
  • la couverture pour bris de glace.

 

L’assurance tous risques prend en charge tous les sinistres qui surviendraient sur votre véhicule quelque soit votre responsabilité.

De nombreux assureurs vous proposent en sus de souscrire à des options. Les plus courantes sont:

  • une extension de la garantie personnelle du conducteur: le plafond de remboursement est augmenté.
  • le prêt de véhicule pendant les réparations du votre, suite à un sinistre.
  • Une assistance en cas de panne à 0 km au lieu de 50 km.

 

Quelque soit les garanties que vous choisissez, il convient de vérifier le niveau des franchises qui sera déterminant pour le montant de votre cotisation annuelle. Certains assureurs vous permettent de la moduler pour trouver le bon équilibre.

Le bonus-malus, comment ça marche ?

Le système du bonus-malus est commun à tous les assureurs et lors d’un changement d’assureur, vous récupérez le bonus ou le malus qui vous était attribué.

Si vous n’avez eu aucun sinistre responsable au cours de l’année N, votre nouveau bonus pour l’année N+1 sera calculé ainsi:

  • bonus N * 0.95 = bonus N+1

Si vous avez eu un sinistre 100% responsable au cours de l’année N, votre nouveau bonus en N+1 sera calculé ainsi:

  • bonus N * 1.25 = bonus N+1

Enfin, pour un sinistre 50% responsable, il faut cette fois multiplier le bonus par 1.125.

Le bonus maximum est de 0.50%. Cela correspond à une cotisation divisée par 2.

Le malus maximum est de 350%. Cela correspond à une cotisation multipliée par 3.5.

Comment résilier son assurance auto ?

Il existe aujourd’hui trois dispositifs permettant de résilier son assurance:

  • résiliation à l’échéance: l’assuré doit envoyer une lettre recommandée à l’assureur au moins deux mois avant la date d’échéance.
  • résiliation en Loi Chatel: Vous disposez de 20 jours à réception de l’avis d’échéance (le cachet de la poste fait foi) pour demander la non-reconduction de votre contrat en envoyant une lettre recommandée à votre assureur.
  • résiliation en Loi Hamon: Vous pouvez résilier votre contrat à tout moment après le 1er anniversaire. Cette demande de résiliation est effectuée par le nouvel assureur qui veille à la continuité de la couverture. Le changement d’assureur s’effectue alors dans un délai d’un mois.

L’assurance peut également être résiliée lors de la survenance d’évènement:

  • Vente, cession ou donation: Vous ne possédez plus le véhicule pour quelconque raison, informez-en votre assureur pour résilier aussitôt.
  • Perte du bien assuré: l’assurance prend fin automatiquement en cas de perte du bien résultant d’un évènement non couvert par le contrat, il convient d’en informer votre assureur.

Les comparateurs d’assurance

Les comparateurs d’assurance sont aujourd’hui bien connus. Lelynx, Les Furets, Assurland, Hyperassur…ils sont nombreux à vous proposer de trouver le prix le plus bas. Sachez toutefois que ces comparateurs signent des conventions avec les assureurs qui leur permettent de toucher une commission lors de la souscription d’un particulier. Or ces derniers n’ont pas de convention avec tous les assureursles comparateurs n’affichent donc pas les mêmes résultats. Il convient donc d’utiliser plusieurs comparateurs lorsque vous souhaitez trouver le meilleur prix et évidemment de bien comparer les garanties et le montant des franchises.

Une fois que vous avez trouvé un (ou 2 ou 3) devis intéressant(s) auprès des comparateurs, je vous conseille de ne pas le signer. Allez plutôt sur le(s) site(s) de(s) l’assureur(s) pour refaire une simulation et contactez éventuellement le service client par téléphone. Bien souvent vous pouvez espérer un meilleur prix en ajustant plus précisément votre contrat ou obtenir une offre de bienvenue, en utilisant un cashback ou le parrainage.

Faites-vous parrainer pour Direct Assurance !

 

 

 

 

(2 commentaires)

    • Val.dupont on 29 août 2016 at 14:53
    • Répondre

    Perso, j’étais persuadée que le bris de glace était inclus dans l’assurance au tiers… Pour moi, c’était un minimum…
    Si je suis encore en A, que ma voiture est d’occasion et que sa valeur est inférieure à 3 000 €, à combien peut s’élever une assurance intermédiaire ? Car la semaine dernière, on m’a fracturé ma voiture (vitre côté conducteur cassée). Donc mon assurance au tiers ne la pas pris en compte. Mais en même temps, je ne sais pas si ça vaut le coup de prendre une assurance supérieure

    1. Bonjour,
      L’assurance intermédiaire se caractérise par une grande liberté d’options.
      Vous pouvez avoir des tarifs du simple au triple selon les options et les assureurs.
      S’il s’agit simplement de rajouter l’option bris de glace à une formule tiers, ça ne coutera pas grand chose.
      Il faut simplement trouver un assureur qui vous le permette.

Laisser un commentaire

Your email address will not be published.